un rythme de fou 1


L’année 2017 vient à peine de démarrer, que le mois de janvier est déjà terminé, c’est fou!!

Au hangar aux avions, là aussi l’activité sur et autour de la E 41 à repris son rythme de croisière et cela malgré un froid pas toujours agréable pour travailler.

Sur la Pacific, les supports des sommiers qui supportent le plan de grille ont tous été déposés, puis ce fut le tour des cendriers latéraux et du cendrier central, sans oublier le jette feu.

Dans la chaudière, la totalité des tuyaux de prise de vapeur, du support du régulateur HP… ont aussi été déposés afin de pouvoir préparer le sablage.

Il faut en effet laisser l’intérieur de la chaudière dans un état impécable afin de réaliser les contrôles non destructif dans de bonnes conditions.

Dans la boite à fumée, la dépose des fixations de la chaudière sur le bloc cylindre se poursuit.

Dans l’atelier, la sableuse a été remise en service, tout comme le bac à solvants.

Le transpalette électrique a subit une bonne révision et notre vestiaire permettra de nous changer à l’abrit du froid.

Comme je l’ai dit, une sacrée reprise!!!!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “un rythme de fou

  • JP Dujeux

    Belge, de passage à Tours il y a une vingtaine d’années, je m’étais « perdu » boulevard Langevin…
    C’est par là que j’ai eu l’occasion de voir la P 231 E41 dans son « enclos ».
    J’en avais pris une photo ainsi que de la plaque commémorative et c’est cette semaine, en cherchant une image, que je suis tombé sur ce souvenir.
    J’ai cherché sur Google Maps où pouvait bien se trouver la loco et j’ai constaté qu’elle n’était plus à sa place…
    Une petite recherche (merci Internet !) m’a permis de trouver la « clinique » où elle est soignée !
    Je tenais à vous féliciter pour votre travail passionné et je vous en souhaite une bonne fin.
    Bravo !
    En Belgique, nous avions aussi une tradition de la traction vapeur…